Quelles sont les étapes de la vae ?

Une démarche VAE doit être planifiée dans le temps car elle nécessite la mise en œuvre de plusieurs étapes  qui se réaliseront sur plusieurs mois.

A noter qu’il est parfaitement possible de s’engager dans une VAE tout en continuant à exercer une activité professionnelle ou à rechercher un emploi.

Les 5 grandes étapes de la VAE sont :

Cette étape peut être réalisée de façon autonome, sans aide externe mais compte tenu du très grand nombre de certifications accessibles par la VAE enregistrées (+ 15 000), il est vivement recommandé de faire vérifier son projet par un professionnel.

Depuis  2003, l’état a mandaté les Conseils Régionaux pour qu’ils fassent exécuter cette mission globale de conseil en VAE par des organismes experts sur leurs territoires : les Centres de Conseil VAE.

Etant indépendant des certificateurs et financés par les Régions pour cette mission, leurs services d’information, d’orientation  et de conseil sont GRATUITS pour tous les candidats et s’effectuent en toute NEUTRALITE.

Cette étape consiste à vérifier le lien direct entre l’activité professionnelle du candidat avec la certification visée ainsi que la durée effective des emploi durant lesquels elle ont été mises en œuvre.

Pour cela, le candidat doit remplir un dossier de demande de recevabilité (Cerfa) et apporter la preuve administrative de ses expériences pratiques et du lien entre ces expériences avec le diplôme visé en fournissant des pièces justificatives.

Le dossier est déposé auprès de l’organisme certificateur selon des conditions qui lui sont propres.

Le candidat ne peut déposer qu’une seule demande par certification et jusqu’à trois demandes pour des certifications différentes, au cours de la même année civile.

A la suite de l’examen du dossier, l’organisme certificateur doit délivrer un avis de recevabilité dans un délai maximum de deux mois à compter de la date de dépôt de la demande. L’absence de réponse au terme des deux mois vaut décision d’acceptation.

Si le candidat reçoit un avis favorable, la notification peut comporter des recommandations relatives aux formations complémentaires.

Le fait d’obtenir un avis favorable de recevabilité ne préjuge en rien du résultat ultérieur de la VAE. Il s’agit seulement là (à travers la recevabilité) d’apprécier sur la forme si le candidat répond aux critères d’entrée en VAE, nullement d’un jugement sur le fond et sur la valeur des expériences du candidat. Ceci est précisément l’objet de la suite de la démarche.

Si l’avis de recevabilité est négatif, le certificateur n’a pas d’obligation légale de justifier de sa décision.

En VAE, les acquis de l’expérience qu’il s’agit d’évaluer se traduisent en termes de compétences.

Pour obtenir la certification, le candidat doit faire la preuve qu’il a acquis à travers son expérience les compétences nécessaires.

Pour apprécier ces compétences, les certificateurs peuvent choisir librement les moyens auxquels ils auront recours.

Une très grande majorité d’entre eux s’appuient sur un dossier VAE dont la complexité varie avec le niveau de la certification visée.

Ces dossiers comprennent :

  • Quelques descriptions d’activités en lien direct avec les activités exposées dans le référentiel de la certification visée ainsi que la présentation de l’environnement dans lesquels ces activités ont eu lieu. (Employeur/Poste/Service /secteur d’activité…)
  • Un exposé sur la nature des connaissances et compétences nécessaires pour réaliser ces activités et la façon dont le candidat les a recueillies.
  • Des preuves de la réalité de la pratique professionnelle du candidat.

Pour être aidé dans cette démarche, les candidats peuvent bénéficier d’un accompagnement.

Dans la loi il est précisé que cet accompagnement ne peut être imposé aux candidats mais il est cependant très vivement conseillé.

Il s’agit cette fois d’une prestation payante pour laquelle il faudra identifier un financement. Les centres de Conseil VAE sont aussi là pour vous y aider !

Une fois rédigé le dossier doit être transmis dans le format requis par le certificateur (support physique (papier), électronique, dématérialisé…).

Les certificateurs sont libre d’organiser les modalité d’évaluation des compétences comme ils le souhaitent, ainsi que le nombre de session par année.

L’évaluation portera à minima sur l’analyse des informations déclinées dans le dossier VAE et pourra être complétée par :

  • Un entretien avec le Jury (Oral), lui permettant au de vérifier l’authenticité des informations mentionnées dans le dossier de validation, le niveau de maîtrise de l’ensemble des compétences requises et de demander d’éventuelles informations complémentaires sur la pratique du candidat.
  • Des mise en situation réelle (en entreprise) ou reconstituée (plateau technique d’un centre de formation), au cours desquelles le jury évalue notamment les méthodes et gestes techniques utilisés par le candidat.
  • une soumission à un(des) cas pratiques,
  • ….

Chaque candidat connait à l’avance les modalités finales d’évaluation qui ont lieu, en général, plusieurs semaines après le dépôt du dossier VAE.

LA noter que les organismes d’accompagnement VAE préparent les candidats aux types d’épreuves finales prévues.

A la suite de l’évaluation finale, le jury délibère et peut délivrer :

  • Une validation totale lorsque toutes les conditions sont réunies. Le jury propose alors l’attribution de la certification. La certification ainsi obtenue est la même que celle obtenue par les autres voies d’accès existantes (formation initiale dont apprentissage, formation continue);
  • Une validation partielle qui permet d’obtenir un ou plusieurs certificats de compétences professionnelles. Le jury précise dans ce cas la nature des compétences, des aptitudes et des connaissances devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire;
  • Un refus de validation lorsque les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances ne sont pas remplies.

Les jury peuvent communiquer leur décision immédiatement ou plusieurs semaines.

Si vous avez été suivi par un Centre de Conseil VAE, votre consultant(s) peut vous aider à identifier et mettre en œuvre les actions complémentaires pour obtenir votre diplôme.

Remplissez-vous les conditions pour une VAE ?

Vérifier votre éligibilité !

Poursuivez votre découverte de la VAE…

Besoin d’être conseillé pour bien choisir le diplôme approprié à votre expérience ?

Contactez-nous !